bandeau
bandeau
bandeau
bandeau
Nos actions > Actions à  venir

La poursuite du projet Massif Central

En 2017-2018, la plupart des actions du réseau réalisées dans le Massif central sont financées par l’Europe, le Ministère de l’agriculture et de l’alimentation et SCOPELA au travers du projet intitulé « Préserver la biodiversité des Milieux Herbacés Ouverts en développant et en diffusant l’approche Pâtur’Ajuste ».

Ci-dessous, un point sur l’avancement du projet au 1er janvier 2018 :

- 2 rencontres nationales de formation et d’échange techniques entre éleveurs ont été réalisées en 2017. L’une avril en Haute-Loire et l’autre en novembre dans l’Hérault. En 2018, une 3ème rencontre de ce type sera organisée en avril dans la Loire. A l’image des journées de formation à destination des éleveurs, des journées de formation pour les techniciens verront le jour fin mars 2018

- le prototype de l’outil d'autodiagnostic « comprendre les liens entre sa pratique et la végétation » a été mis à l’épreuve dans plusieurs fermes au cours de l’été 2017. Cet outil est conçu pour permettre à chacun de caractériser la flore de ses prairies, comprendre le fonctionnement annuel des plantes et identifier les interactions entre ses itinéraires techniques et la végétation. La révision du prototype touche bientôt à sa fin. La version définitive de l’outil devrait être diffusée au 1er semestre 2018.

- l'exploration du volet socio-économique est engagée. Une méthodologie de mise à plat de la stratégie technique et socio-économique d’une ferme a été élaborée puis testée sur une ferme fin 2017. En 2018, il s’agit d’effectuer des études de cas dans les trois territoires partenaires (le Lot, l’Ardèche et la Loire).

- la charte graphique du réseau a été révisée courant 2017. Elle est notamment visible les deux derniers documents édités : la nouvelle fiche technique « les ressources ligneuse » et la pochette (porte-document) contenant l’identité collective du réseau.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Actions à venir

25 et 26 avril 2018 -->  10èmes journées de formation et d'échanges techniques entre éleveurs

Lieu : dans le Loire à proximité de Burdignes (42220).

Elles se dérouleront autour du collectif Pâtur’en Pilat constitué en 2017 pour échanger autour de la conduite du pâturage et de la fauche des prairies naturelles et des parcours pour produire de manière économe en élevage. Un projet collectif est animé depuis 2014 par le Parc naturel régional du Pilat, en collaboration avec l’Addear 42 et SCOPELA. Au sein de ce groupe, 3 éleveurs jeunes installés (bovins lait et ovins viande) nous accueilleront dans un rayon de 10 km.

Nous discuterons des décisions techniques et socio-économiques à prendre lors de l’installation qui permettent d’améliorer la cohérence de l’exploitation (dimensionnement du parcellaire, conception du troupeau, part du récolté / pâturé, investissements, …).

Télécharger le programme ici.
Télécharger le bulletin d'inscription ici.

Il reste quelques places !

Inscription par voie postale, mail, téléphone ou directement via le formualie en ligne en cliquant ici.

Ces journées sont financées dans le cadre du projet « Préserver la biodiversité des Milieux Herbacés Ouverts en développant et en diffusant l’approche Pâtur’Ajuste » est cofinancé par l’Union Européenne, le Ministère de l’agriculture et de l’alimentation et Scopela. L’Europe s’engage dans le Massif central avec le fonds européen de développement régional.

 

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Actualités

Parution d'une nouvelle fiche technique (décembre 2017)

Les ressources ligneuses

>> C’est désormais communément admis : les ligneux sont utiles au pâturage, à l’élevage et à l’équilibre écologique des territoires.

Longtemps victimes des politiques agricoles et paysagères qui ont "lutté" contre la déprise et ont "amélioré" les terres, les ligneux retrouvent une seconde jeunesse auprès des éleveurs et leurs troupeaux. D’ailleurs, de plus en plus de références scientifiques et techniques prouvent dorénavant leur intérêt fourrager et environnemental.

Le terme "ligneux" au sens pastoral englobe les arbres, arbustes, broussailles, etc. Ils forment ainsi une ou des strates pastorales complémentaires à la strate herbacée que les pratiques d’élevage peuvent valoriser.
 

Cette fiche vise à éclaircir les conséquences de la présence de ces strates arbustive et arborée sur la disponibilité alimentaire d'une végétation. Elle met en avant les rôles que ces strates peuvent jouer dans le système d’alimentation d’un troupeau et explicite les mécanismes biologiques à connaître pour les renouveler sur le long terme.

Télécharger la fiche technique

 

 

22 et 23 mars 2018 --> 1ères journées des "techniciens"

Thème: le pâturage des végétations naturelles : une solution économique et écologique à construire avec les éleveurs.

Le réseau Pâtur'Ajuste organise les « 1ères journées de formation et d'échanges techniques des techniciens » dans le département du Lot.

Ces journées d’échanges et de formation font suite à celles organisées depuis 2013 par et pours les éleveurs autour de la valorisation des milieux naturels par le pâturage. Les « journées techniciens » répondent à la fois à une demande des éleveurs du réseau qui témoignent de l'importance d'avoir une collaboration riche avec les techniciens et à la fois une demande des techniciens qui cherchent des solutions pour mieux appuyer les éleveurs


Pour qui ?
--> techniciens et animateurs locaux (conseillers agricoles, techniciens de coopérative, chargés de missions environnementales, animateurs territoriaux, techniciens forestiers, etc.)  avec la participation d’éleveurs adhérents au réseau.

Télécharger le programme


Ces journées sont financées dans le cadre du projet « Préserver la biodiversité des Milieux Herbacés Ouverts en développant et en diffusant l’approche Pâtur’Ajuste » est cofinancé par l’Union Européenne, le Ministère de l’agriculture et de l’alimentation et Scopela. L’Europe s’engage dans le Massif central avec le fonds européen de développement régional.