bandeau
bandeau
bandeau
bandeau
Nos actions > Actions à  venir

Actions à venir

25 et 26 avril 2019 -->  12èmes journées de formation et d'échanges techniques entre éleveurs

Lieu : vallée de la Slack (Pas de Calais)

Programme en cours de construction

 


La poursuite du projet Massif Central

En 2017-2018, la plupart des actions du réseau réalisées dans le Massif central sont financées par l’Europe, le Ministère de l’agriculture et de l’alimentation et SCOPELA au travers du projet intitulé « Préserver la biodiversité des Milieux Herbacés Ouverts en développant et en diffusant l’approche Pâtur’Ajuste ».

Ci-dessous, un point sur l’avancement du projet au 1er janvier 2018 :

- 2 rencontres nationales de formation et d’échange techniques entre éleveurs ont été réalisées en 2017. L’une avril en Haute-Loire et l’autre en novembre dans l’Hérault. En 2018, une 3ème rencontre de ce type sera organisée en avril dans la Loire. A l’image des journées de formation à destination des éleveurs, des journées de formation pour les techniciens verront le jour fin mars 2018

- le prototype de l’outil d'autodiagnostic « comprendre les liens entre sa pratique et la végétation » a été mis à l’épreuve dans plusieurs fermes au cours de l’été 2017. Cet outil est conçu pour permettre à chacun de caractériser la flore de ses prairies, comprendre le fonctionnement annuel des plantes et identifier les interactions entre ses itinéraires techniques et la végétation. La révision du prototype touche bientôt à sa fin. La version définitive de l’outil devrait être diffusée au 1er semestre 2018.

- l'exploration du volet socio-économique est engagée. Une méthodologie de mise à plat de la stratégie technique et socio-économique d’une ferme a été élaborée puis testée sur une ferme fin 2017. En 2018, il s’agit d’effectuer des études de cas dans les trois territoires partenaires (le Lot, l’Ardèche et la Loire).

- la charte graphique du réseau a été révisée courant 2017. Elle est notamment visible les deux derniers documents édités : la nouvelle fiche technique « les ressources ligneuse » et la pochette (porte-document) contenant l’identité collective du réseau.

 


Actualités
 

Parution d'une nouvelle fiche technique (novembre 2018)

Choisir ses pratiques de fauche

>> Comprendre les liens entre ses pratiques de fauche, le comportement alimentaire du troupeau et le fonctionnement de la végétation.

Dans les élevages, la fauche a différentes fonctions. Elle permet de récolter du fourrage pour nourrir le troupeau lorsque l’accès au pâturage est impossible (portance des sols, parcelle non clôturée, etc.). Elle permet de résoudre les décalages saisonniers entre les besoins alimentaires des lots d’animaux et la nature des ressources disponibles sur pied. Elle constitue une sécurité en cas de mauvaise année. Si la constitution de stock est légitime, il faut considérer que les pratiques de fauche ne sont pas sans conséquence sur le rendement, la valeur du fourrage, la répartition annuelle de l’offre alimentaire et la place que tient le pâturage dans l’alimentation du troupeau. Avoir en tête la diversité des modalités de récolte possibles et leurs implications, à l'image du pâturage, permet de choisir des pratiques de fauche cohérentes avec ses propres objectifs (de production animale, de planification.

Cette fiche apporte des éléments de connaissance pour aider à choisir des pratiques de fauche adaptées à son système et oser les faire varier sereinement. Elle propose :
1) d’identifier les différents profils de croissance et de maturation des végétations présentes sur la ferme,
2) de déterminer la quantité et la qualité des fourrages nécessaires selon le niveau de production recherché et la conduite d’alimentation mise en place,
3) de considérer les implications de la fauche sur la disponibilité de la ressource sur pied au cours de l’année,
4) d’anticiper les conséquences des pratiques de fauche sur l’évolution à long terme de la flore.

Télécharger la fiche technique

 

15 et 16 octobre 2018 -->  11èmes journées de formation et d'échanges techniques entre éleveurs

Lieu : massif du Bugey (Ain) - 01260 HOTONNES
Fil conducteur : Piloter le comportement des animaux au pâturage


Elles se sont déroulées sur le plateau de Retord dans les derniers contreforts du Jura à 1100m d’altitude. Les éleveurs-bergers nous ont fait découvrir leur système d’élevage ovin/caprin où se mêle conduite en parcs et garde sur 150 hectares de hauts plateaux calcaires du Bugey. Historiquement berger sans terre dans le Pays basque, le couple s’est installé en 2011 dans l’Ain. Il a apporté avec lui son troupeau (200 brebis Manech Tête Noire) et son savoir-faire pour produire du fromage fermier en agriculture biologique.

Ces journées ont été ciblées sur la relation entre l'éleveur/le berger et son troupeau.


Programme, cliquez-ici.

 

Parution d'une nouvelle fiche technique (juillet 2018)

Faire évoluer la végétation par les pratiques

 

>> Si la végétation en place dépend des conditions pédoclimatiques, elle dépend aussi fortement des pratiques agricoles : il est possible de faire évoluer la végétation pour qu’elle réponde mieux aux attentes de chacun.

La diversité des surfaces composant un parcellaire constitue un atout pour offrir une large disponibilité alimentaire au cours de l’année et faciliter l’organisation du pâturage et de la fauche. Mais toutes les fermes ne disposent pas spontanément de cette diversité.
Certaines ont besoin de la construire pour renforcer la cohérence technique et économique de leur système d’élevage.

Cette fiche permet de préciser les caractéristiques que l’on attend de la végétation pour contribuer aux ressources alimentaires souhaitées. Elle aide ensuite à raisonner les pratiques pour maintenir ou faire évoluer la végétation au cours des années. Elle donne des clefs pour sortir de la spécialisation printanière des surfaces héritée ou créée sur la ferme.

Télécharger la fiche technique